Ce monde est trop précieux à mes yeux, alors quelque soit l’activité qui affectera directement ou indirectement à la perte de la nature, j’avoue que je suis tout a fait contre. Le bien être de la nature sera notre épanouissement